Bienvenue au Jardin de la Lune !

L'automne se terminera le mardi 20 décembre 2016/l'hiver aura lieu du mercredi 21 décembre au dimanche 19 mars 2017/le printemps, du lundi 20 mars au mardi 20 juin 2017 et l'été, du mercredi 21 juin au jeudi 21 septembre 2017 ... Qu'on se le dise ! 

La Terre tourne autour du Soleil en 365 jours. L'inclinaison de l'axe de la Terre combinée à la rotation de la terre autour du soleil produit une alternance des saisons. Ces 4 saisons durent environ trois mois chacune. Ces 4 périodes de l'année ont des conditions climatiques à peu près constantes. Les équinoxes de printemps et d'automne ainsi que les solstices d'été et d'hiver marquent le début de chacune des saisons. 

... Phénomène connu depuis l'Antiquité : au 3e siècle avant J.C., l'astronome et mathématicien Ératosthène est parvenu à calculer l'inclinaison de l'axe de la terre, phénomène responsable des saisons. L'astronome Hipparque de Nicée découvre au 2e siècle après J.-C. la précession des équinoxes. La naissance du cycle des saisons est également présente dans la mythologie grecque avec le mythe de Perséphone. Fille de Zeus et de Déméter, elle épousa contre son gré le dieu Hadès qui la retint prisonnière dans le monde des Enfers. En vue de récupérer sa fille, Déméter, déesse de l'agriculture et des moissons, cessa de faire fructifier la terre. Afin de ne pas laisser le monde mourir, un compromis fut trouvé entre Zeus, Hadès et Déméter : Perséphone doit passer 6 mois dans le monde des Enfers et six mois sur Terre. Ces 2 périodes représentent l'hiver et l'été. 

Un décalage entre les dates officielles des saisons et le temps qu'il fait, est observé - d'environ 20% par rapport aux dates inscrites sur le calendrier. L'hiver couvrirait, en fait, une période allant du 1er décembre au 28 février. Le printemps commencerait le 1er mars pour s'achever le 31 mai. L'été se situerait entre le 1er juin et le 31 août et l'automne débuterait le 1er septembre pour se terminer le 30 novembre.

Histoire et évolution du jardin

La fin de l’automne de Francis Ponge

 

 

Tout l’automne à la fin n’est plus qu’une tisane froide. Les feuilles mortes de toutes essences macèrent dans la pluie. Pas de fermentation, de création d’alcool : il faut attendre jusqu’au printemps l’effet d’une application de compresses sur une jambe de bois.

 

Le dépouillement se fait en désordre. Toutes les portes de la salle de scrutin s’ouvrent et se ferment, claquant violemment. Au panier, au panier ! La Nature déchire ses manuscrits, démolit sa bibliothèque, gaule rageusement ses derniers fruits.

 

... La terre dans les airs parmi les autres astres reprend son air sérieux. Sa partie éclairée est plus étroite, infiltrée de vallées d’ombre. Ses chaussures, comme celles d’un vagabond, s’imprègnent d’eau et font de la musique.

 

Dans cette grenouillerie, cette amphibiguïté salubre, tout reprend forces, saute de pierre en pierre et change de pré. Les ruisseaux se multiplient. Voilà ce qui s’appelle un beau nettoyage, et qui ne respecte pas les conventions ! Habillé comme nu, trempé jusqu’aux os.

 

Et puis cela dure, ne sèche pas tout de suite. Trois mois de réflexion salutaire dans cet état ; sans réaction vasculaire, sans peignoir ni gant de crin. Mais sa forte constitution y résiste.

 

Aussi, lorsque les petits bourgeons recommencent à pointer, savent-ils ce qu’ils font et de quoi il retourne, — et s’ils se montrent avec précaution gourds et rougeauds, c’est en connaissance de cause …

 

 

 

 

Sur le lieu dit des Murs à pêches à Montreuil, un petit sentier chemine entre deux murs, et soudain ...vous êtes en pleine nature, hors du temps ... dans un jardin partagé d'inspiration médiévale. Bienvenue au Jardin de la Lune !

 

Selon la saison, vous y découvrirez la saveur d'une fraise sauvage et vous goûterez l'acre livèche ou la douce framboise. Une association entretient ce lien pour le plaisir de tous.

 

Sur ce site-web, sont rassemblés des détails sur notre jardin et son évolution, et des informations sur les jardins médiévaux et/ou partagés. Nous y racontons aussi comment un lieu voué aux ronces et aux orties, voire aux dépôts d'ordures, est devenu ce merveilleux jardin où il fait bon se promener.

 

Aujourd'hui, le Jardin de la Lune s'est enrichi de quelques commodités. Une cabane de bois, permet de conserver graines et outils. Nous pouvons jardiner, lorsque le temps est incertain, avec la certitude de nous abriter sous le préau, fermé par des panneaux, qui coupent les vents d'ouest.

 

Enfin, nos gouttières ont cessé de provoquer des inondations, car elles sont désormais reliées à trois cuves à eau, et nous permettent d'économiser l'eau.

Pendant le dernier Festival des murs à pêches, deux de nos murs ont pris une belle tournure : consolidés, ils ne risquent plus de s'effondrer lors des pluies, qui les infiltraient depuis des années. Longue vie aux murs et merci à l'équipe des maçons et bénévoles !

 

Le Jardin de la Lune, sera heureux de vous faire visiter les lieux, Impasse Gobetue, le dimanche après-midi. Notre association recherche toute l'année des jardiniers et jardinières bénévoles pour compléter son équipe. Venez-nous rencontrer et vous aérer dans ce joli jardin aux mille plantes odorantes, médicinales et culinaires.